23
OCT.

Il y a quelques jours, Gabe annoncait avec la plus grande tristesse le départ de deux des membres du groupe, Ryland Blackinton et Alex Suarez. Plus d’informations ICI

Malgré la nouvelle, les américains poursuivent leur chemin avec le single Never Been In Love feat Icona Pop et sa promotion. Et aujourd’hui, ils vous proposent de découvrir le clip vidéo, très rythmé !

23
OCT.

bastian baker à la maroquinerieUn lundi soir à La Maroquinerie, il est 20h15 quand Bastian Baker, le jeune Suisse aux sonorités pop folk fait son entrée sur scène couvert d’applaudissements. C’est notre troisième concert de l’artiste et après un premier bon concert, un deuxième un peu moins bon, on attendait beaucoup de ce nouveau show.

Le jeune homme a pris du galon, de l’assurance et de la gouaille. On le sent à l’aise sur scène comme avec son public. Il plaisante beaucoup, interagit et nous demande de bouger, chanter ou encore danser.

Le concert s’ouvre avec « You’re the one » avec un petit souci de micro vite résolu. Puis il avec « Follow the wind », l’entrainant « Colorful hospital » puis « Lucky », le morceau qui l’a révélé au grand public. « Tomorrow may not be better » continue à mettre le feu et sur « Never in your town » il se sent assez à l’aise pour descendre dans la fosse et se balader au milieu des spectateurs.

bastian baker à la maroquinerieRetour au calme. Bastian Baker est seul sur scène et entame « Give me your heart » puis « The fake book song ». Il continue le show en répondant aux demandes des fans et chante tour à tour « One last time », « Song about a priest » ou encore « Come home ». Plutôt sympa comme concept « le concert jukebox ou à la carte »

C’est « Love machine » qui remet le feu aux poudres et plus spécialement le déhanché du ténébreux Bastian. « Kids off the street », « Prime » et « Texas » et ses airs de country américain complète le set jusqu’à l’arrivé de l’inévitable « Hallelujah ».

« I sing for you », son nouveau morceau « Leaving tomorrow » et « Dirty thirty » ferment la marche de ce show de plus de deux heures et qui se termine en beauté avec « Let me breathe ».

Nous ne sommes pas déçus de ce show plus que détonnant. Tous les ingrédients pour passer une bonne soirée étaient présents : bonne humeur, un public au top, des musiciens qui gèrent et un Bastian Baker au sommet de sa forme!

Setlist : You’re the one – Follow the wind – Colorful hospital – Lucky – Tomorrow may not be better – Never in your town – Give me your heart – The fake book song – One last time – Song about a priest – Come home – The road – Love machine – Kids off the street – Prime – Texas – Hallelujah – I sing for you – Leaving tomorrow – Dirty thirty – Let me breathe

bastian baker à la maroquinerie

20
OCT.

Ce soir nous sommes à La Flèche d’Or pour le concert parisien de Gaëlle Buswel, une artiste française de blues/rock/folk.

La première partie est assurée par Alexandre Balduzzi, une très bonne découverte ! Des textes assez provocants et accrocheurs qui parle de sa vision de l’amour le tout sur une bonne musique rock. Le chanteur a  beaucoup de charme et une voix très intéressante. A suivre!

Alexandre BalduzziPuis Gaëlle Buswel entre en scène avec ses musiciens. J’avais vraiment apprécié sa musique sur cd mais en live c’est une autre histoire. La demoiselle a beaucoup de problème de justesse, heureusement que famille et amis sont là pour remplir à moitié la salle qui peine à se remplir.

Gaelle BuswelMusicalement c’est assez correct, mais la mise en scène est carrément à revoir…
Je dois dire que je n’ai malheureusement pas accroché du tout pourtant ce que j’avais pu entendre de l’artiste était prometteur. Dommage. Et vous, si vous étiez qu’en avez-vous penser?

Setlist : The joker – Lingering shadow – Black to blue – Romance trap – Fever – Black delta dirt – Secret door – Somehow – For you – Help – Selfish game – Wild girl – Freedom tonight – The weight – Nobody knows you – Lya – I don’t need nobody – Confessions and lies

Texte et photos : Steph Vanou

Gaelle Buswel

17
OCT.

Elvis-Costello-Olympia
 
Après un passage remarqué en 2012, Elvis Costello sera de retour dans la salle mythique de l’Olympia le lundi 20 octobre pour un concert solo.
Venez découvrir ou re-découvrir ses plus grands succès tels que « Alison » ou « Oliver’s Army ». C’est un show intimiste avec l’une des plus grandes légendes de la musique que l’on vous recommande chaudement de venir partager avec nous.
 
Elvis Costello s’est exprimé dans tous les styles musicaux imaginables, du punk à la new-wave en passant par la country et le jazz. Son dernier album Wise Up Ghost a été enregistré en collaboration avec le fameux groupe de hip hop The Roots, et on ne compte plus ses collaborations avec Paul McCartney, Fall Out Boy, T-Bone Burnett, ou encore Green Day !
 
Un évènement à ne rater sous aucun prétexte !
 

17
OCT.

Foo_Fighters_SomethingfromNothing

 

C’est tout frais, Dave Grohl et ses camarades ont dévoilé leur nouveau single « Something From Nothing » qui figure sur leur nouvel et huitième album de Foo Fighters « Sonic Highways » dont la sortie est prévu pour le 10 Novembre. Elle a été produite à Chicago avec Steve Albini.

 

17
OCT.

the districts bandOn en sait très peu sur le groupe The Districts à part qu’ils sont 4, qu’ils sortent à peine du lycée, qu’ils viennent d’un petit bled des Etats-Unis et qu’ils font du rock comme d’autres mettent du beurre sur leurs tartines, EASY! Ces petits surdoués viennent de sortir un EP « BBC Session » dont est extrait le single « Silver couplets » (en écoute via le payer ci-dessous) avant de voir les choses en grand avec un premier album en 2015.
En attendant, ils passeront par la case Paris pour un concert le 6 novembre prochain!